DOSSIER : Comment prendre sa vie en main ?

On a tous une vie rêvée, un plan qui paraît irréalisable, et pourtant… Avec tout ça tu as donc un but, une image précise de ce que tu veux réaliser. A partir d’aujourd’hui tu vas te concentrer sur la façon dont tu peux changer radicalement ta vie pour la transformer en une finalité : la vie de tes rêves.

On va voir ensemble avec cet article comment tu vas pouvoir étape par étape t’arranger pour détecter et modifier ce qui ne va pas. Mais n’oublie pas que c’est à toi de personnaliser ce que tu vas lire pour l’adapter à ton cas et donc obtenir le meilleur bénéfice. Je peux te donner des clés, des astuces mais pour le reste c’est à toi d’appliquer !

Pour commencer tu vas devoir réfléchir très fort à la personne que tu souhaites devenir dans le futur, tu dois modéliser dans ton esprit les traits de caractères, les buts, l’esprit de ce futur toi. Pourquoi je te demande de faire ça ? Avant de devenir réalité, tous les projets n’étaient que des pensées voir des rêves. C’est la case départ d’absolument tout : avoir une idée complète et aussi précise que possible. Tu ne peux rien créer si tu n’as pas l’idée même de cette création. Cela vaut pour toi aussi !

Très bien, tu te vois dans le futur ? Note précisément ce qui te marque et les caractéristiques de ton toi sur une feuille de papier, elle sera ton guide. Très bien, maintenant tu connais ta destination. Mais n’oublie pas que cette transformation prendra du temps, il te faudra donc de la patience.

Nos vies s’articulent autour de trois éléments principaux

  1. Le corps, la santé
  2. L’esprit, la façon de penser
  3. Le rapport aux autres

Pour chacun de ces trois piliers je vais t’aider à construire de solides bases qui dureront dans le temps. Le but n’est donc pas de faire des efforts forts et irréguliers mais plutôt de travailler dans la continuité. Je vais traiter chaque partie séparément pour que tu puisses distinguer le tout. Si tu t’entraînes pour chaque partie séparément du devrais arriver plus facilement à modeler ta vie.

Le corps, la santé

On a tous tendance à négliger la merveille qu’est notre corps. Cette machine est tellement bien rôdé que l’on en a pas conscience à moins d’un stimuli extérieur, par exemple la douleur. Le soucis, c’est que sans cet « interrupteur » tu n’as pas conscience que ce que tu fais est mauvais. Heureusement qu’il existe donc !

La même chose est valable pour une grande partie des fonctions du corps qui sont gérés par le cerveau reptilien : ces actions sont automatisé et l’on en a pas conscience, entre autre la digestion ou encore la respiration. Mais ce qui est magique, c’est qu’en lisant cette phrase tu vas avoir conscience de ta respiration. C’est dingue non ? L’extérieur à donc bien un impact sur ce qui se passe dans notre corps.

Comme je l’ai déjà écrit dans un autre article, l’alimentation joue un rôle primordial. Comme son nom l’indique, elle alimente notre corps en nutriment qui le font fonctionner. Vue que des connaissances ne font jamais de mal, on va voir qu’il y a 3 macronutriments qui sont présent un peu partout :

Un esprit sain dans un corps sain
Un esprit sain dans un corps sain

Ces trois là sont des sources d’énergies. Ils permettent à ton organisme de toujours avoir assez de puissance et donc de fonctionner correctement. Malheureusement avec la vie moderne qui se démocratise on a tendance à manger différemment. L’équilibre est rompue et l’on consomme plus l’un que l’autre. Surtout le gras qui est présent en grande quantité dans la nourriture de fast food. En excès il est difficilement exploitable et est donc stocké. C’est pour cela qu’il faut faire du sport pour « brûler » cette énergie en trop.

D’ailleurs, tu fais du sport ? Je pari que oui ! Mais en fais-tu vraiment assez ? Le mieux ça serait de s’exercer une fois par jour, mais avant même que la journée commence. En faisant du sport, ton corps produit des endorphines. C’est une hormone qui te rend heureux et te motive, elle évacue le stress. C’est pour ça que c’est si important d’avoir des activités sportives. L’idée ce n’est pas que tu sois capable de courir un marathon, à moins que tu en es envie.

Mais que tu arrives en faisant du sport à éliminer les toxines de ton corps par la transpiration et en même temps brûler des calories. Ce qui t’apportera une meilleure silhouette. Le petit bonus, c’est que tu te sentiras plus en forme. Quand tu régleras ton réveil, pense à moi. Réveille toi 30 minutes plus tôt et va courir.

Si tu crois que tu n’as pas le temps, tu te trompes. Quand tu vas travailler le simple fait de prendre les escaliers t’entraîne un minimum. C’est toujours mieux que de prendre l’ascenseur. Quand tu réalises que tu peux transformer une mauvaise habitude en une bonne, fait le à la place de juste le penser.

N’oublie pas que tu vas garder ton corps pour les prochaines décennies. Arrange toi pour qu’il soit en bonne état de conservation parce que tu ne pourras pas l’échanger. C’est une des raisons principales pour commencer à prendre soin de soi.

L’esprit, la façon de penser

Même si ça reste dans le corps, c’est une partie à part. Il y a tellement de trucs et astuces concernant la psychologie, le cerveau et le social que les lignes de cet article pourrait faire un pont direction la lune… On va juste voir l’essentiel car le reste c’est plutôt du détail.

Par où commencer ? Tout ce qu’on pense à des répercussions directe sur ce qui nous arrive dans la vie. Si tu as de l’espoir, tu arriveras à ton but. C’est aussi simple que ça. Les personnes qui abandonnent, ce ne sont pas qu’elles sont nuls ou manquent d’ambition, non. C’est qu’elles perdent espoir, elles n’ont plus cette petite flamme qui maintient un projet en vie !

Ce que beaucoup ignorent c’est aussi que le cerveau s’entraîne comme tous les autres muscles. Tu peux le faire passer au niveau supérieur en l’exerçant, tu peux améliorer ta mémoire, tes connaissances. Le remplir de compétences utiles c’est aussi s’améliorer. Elles ont beau être trouvable sur internet à notre époque, parfois tu n’y aura pas accès et c’est l’une des raisons pour lesquels l’apprentissage est d’une importance capitale.

La force de volonté
La force de volonté

Tu peux forger ton esprit par des jeux pour qu’il devienne plus agile, plus performant et donc plus réactif. Tu peux par exemple apprendre à résoudre un rubik’s cube, jouer aux cartes ou faire des parties d’échecs. Tout ce qui est susceptible d’entraîner ton cerveau est utile du moment que tu t’améliores. Ce qui veut également dire que le dépassement de soi ne trouve jamais de limite, tu pourras toujours faire mieux et donc te surpasser. L’entrainement du cerveau reste un équivalent à l’entraînement sportif.

D’ailleurs pendant que l’on parle de sport c’est également une bonne pratique qui permet la bonne circulation du sang dans le corps mais aussi d’évacuer une part du stress de ta vie. Ce qui veut dire un meilleur approvisionnement en sang pour le cerveau et les muscles, on en revient encore une fois à une meilleure performance.

Je te conseil aussi de simplifier tes journées au maximum. A chaque fois que tu réalises une action, réfléchit bien : est-ce vraiment utile ? Je veux dire par là est-ce que cela t’apporte des bénéfices ? Si la réponse est non alors arrête cette activité. En plus de manger ton temps elle ne t’apporte rien de positif. Tu as donc mieux à faire  que de te surcharger de tâches inutiles.

Une partie de la réussite réside dans ta capacité à croire en elle. Si toi même tu n’as pas confiance en ton projet, c’est simplement que tu ne te fais pas confiance. Ce qui est un problème majeur. Cela ce règle par des exercices et de la motivation. Mais surtout de l’action ! Laisse libre cour à ton imagination ! Dès que tu as peur, franchit le pas. Rien de nouveau ne t’arrivera dans ta zone de confort, c’est à toi d’en sortir en avançant et non en reculant devant la peur de l’inconnue. Peut être que des citations peuvent t’aider à sortir de cet état passif ?

Dit au revoir aux excuses. Depuis que tu lis ces lignes tu es capables de comprendre ce qu’il te manque pour devenir meilleur et adapter ta vie. Mais cela reste à toi de l’appliquer.

Commence par faire une liste. Tu peux y écrire toutes tes habitudes mais en particulier celles que tu veux changer. En ayant conscience de ce que tu fais de mal et de l’impact qu’il y a sur ta vie tu devrais arriver à te débarrasser des mauvaises habitudes beaucoup plus facilement que par des méthodes plus traditionnel. Au lieu d’agir tête baissé, comprend le pourquoi du comment avant de réaliser !

Le rapport aux autres

Une bien jolie façon de décrire le contact social. On est en permanence obligé de parler avec d’autres pour avancer dans ce monde. Seul tu ne peux pas construire grand, tu es obligé de te cantonner à de petits projets dépendant de tes compétences. Je ne veux pas dire que ton individualisme ne fait pas ta force mais qu’il peut être une faiblesse. A plusieurs, le travail est en général mieux accomplit car plus rapide et diversifié. Il y a plusieurs idées qui se rencontrent et forment des projets qui n’existeraient pas si différentes personnes ne s’étaient pas consultées avant de créer.

Tu dois aussi te connaître toi. Es tu une personne introvertie ? Qui préfère passer du temps seul, à regarder des films, lire, apprendre, penser, écrire, réfléchir… Ou plutôt extravertie ? Qui passe beaucoup de temps avec ces amis, qui adore sortir et parler aux autres. Tandis que d’autres encore sont un mélange des deux genres décrit ci-dessus. Tu fais obligatoirement partie d’une de ces trois catégories. En connaissant tes compétences et tes possibilités tu peux réussir à t’adapter plus facilement. Ne recherche pas à réaliser ce qui ne te correspond pas dans ce cas. Mais ton caractère ne doit pas devenir une excuse !

être entouré à chaque instant
être entouré à chaque instant

Si tu as peur de parler aux autres personnes, c’est à toi de faire le premier pas. Tu en as déjà conscience, c’est le premier pas vers la réussite et la conquête de tes peurs. Tu peux simplement commencer à discuter avec les personnes qui t’entourent. Que ce soit un « bonjour » ou une conversation, parler avec un inconnu te permettra de surpasser ta peur du rejet. C’est un autre mot pour exprimer ce soucis qui s’explique par une recherche de validation des autres.

Soit confiant ! C’est une des clés pour briller dans une conversation. Mais n’oublie pas d’écouter ce que l’autre à a raconter. Dans tous les cas tu as à apprendre des autres. N’importe qui est un « expert » dans un domaine, c’est à toi de trouver ça compétence et d’en parler avec lui. Il te révélera peut être des secrets qu’il a mit longtemps à découvrir ou te décrira juste sa passion. Dans tous les cas c’est bon à prendre ! Ne pense jamais qu’une discussion est une perte de temps. Tu dois donner de l’intérêt aux autres avant qu’ils ne t’en donnent. Même si tu n’en reçois pas en retour ne soit pas déçu.

La personne la plus heureuse du monde est celle qui n’attend rien en retour des autres. Celle qui agit par seul acte de bienveillance et non de bonne conscience. Ne pense pas qu’en faisant le bien autour de toi tu récolteras les bien faits de tes actions. Il se pourrait bien que cela arrive, et si c’est le cas, tu seras euphoriqueSinon, c’est pas grave.

En conclusion

Tu dois d’abord définir la personne que tu veux être, en faire un esquisse que tu vas gommer et retracer jusqu’à avoir la réalité que tu veux obtenir. Il faut d’abord que tu comprennes ce que tu veux changer et pourquoi tu veux le changer avant de faire quoi que ce soit. Après et seulement après tu auras le pouvoir, le pouvoir de changer ta vie. Le pouvoir de la transformer à ta guise. Je te recommande de t’inspirer des modes de vie des entrepreneurs, mais sans pousser dans de tels extrêmes bien sûr ! Ces derniers ont pour la plupart des idées extraordinaires. Comme Mark Zuckerberg qui a une garde-robe composé d’un seul type d’habit. Il gagne donc du temps là dessus en n’ayant pas besoin de choisir quels vêtements mettre. Le principe de la simplicité est donc poussé à son paroxysme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.