Aurore Mazza ComdeMom

Aurore, une mère de famille qui ose entreprendre



J’ai récemment fait la connaissance d’Aurore, une maman pleine de surprises qui a fait le choix de l’entrepreneuriat il y a maintenant 9 ans. J’ai eu l’occasion de pouvoir échanger avec elle et de découvrir son parcours atypique. C’est donc avec plaisir que je partage son histoire et sa vision de l’entrepreneuriat lorsque l’on est maman.

Aurore, peux-tu te présenter brièvement ?

J’ai 36 ans, je suis maman de 4 enfants de 11 ans, 7 ans et des jumeaux de 18 mois. Je suis une maman entrepreneure gourmande et hyperactive. Je cherche toujours à optimiser mes journées entre le travail et les moments en famille. 

Quel est ton parcours professionnel ?

J’ai un parcours plutôt atypique. Au départ, je pensais que ça pouvait être un frein à ce que je fais aujourd’hui. Mais, avec le recul, j’ai compris que c’était une force. Mon parcours professionnel m’a permis de vivre plusieurs expériences et de m’enrichir de multiples façons. J’ai une licence dans les ressources humaines. J’ai travaillé dans ce secteur pendant 9 ans. Mais au bout de 3 ans, j’avais envie de plus et je voulais être mon propre patron. J’ai alors créé un site e-commerce où je proposais des produits cosmétiques, que j’ai vendu 2 ans plus tard. J’adorais la boutique, mais la préparation des colis me demandait trop de travail. Difficile pour moi de jongler entre le travail de salariée, la boutique en ligne et la vie de famille. J’ai alors décidé de créer mon agence de communication spécialisée dans le webmarketing. Et c’est dans ce domaine que j’exerce à temps plein depuis 2018 après avoir quitté mon CDI. 

Quel parcours impressionnant. Bravo à toi, et dis-nous pourquoi le webmarketing finalement ?

J’ai réussi à faire décoller ma boutique en ligne en à peine 2 ans au point de réussir à la vendre. En parallèle, j’ai lancé un blog sous le nom La Fée Biscotte où je parle de mon quotidien de maman. J’y partage des recettes, des astuces, nos découvertes et sorties. J’ai réussi à fédérer une communauté de près de 37 k abonnés, au point que ce blog et les réseaux sociaux attenants sont devenus rémunérateurs pour moi.

C’est là que j’ai compris que j’avais un savoir-faire qui a fait ses preuves. Et même si je n’ai pas été à l’école pour apprendre des techniques, j’ai su me former et je sais être efficace. C’est ce savoir-faire que j’avais envie de mettre au service d’entreprises et d’entrepreneures.

J’ai cru comprendre que tu n’avais plus ton agence aujourd’hui, c’est bien ça ?

Oui, en effet ! J’ai levé le pied durant ma dernière grossesse et j’ai remis en question mon business. J’avais envie de faire les choses différemment… Je me suis alors tourné vers un coach business pour mettre en place l’entreprise de mes rêves. C’est ainsi que ComdeMom a vu le jour. Aujourd’hui, je propose mes services de consultante et formatrice en webmarketing aux femmes entrepreneures et plus particulièrement aux mamans entrepreneures.

En parlant de service, que proposes-tu à tes clients ?

Lorsque j’ai commencé, je proposais la création de sites internet, la gestion des réseaux sociaux (ce qu’on appelle aussi le community management), de la rédaction web et le référencement. Mais entre-temps, mon activité a évolué et depuis j’ai ajouté quelques cordes à mon arc, comme notamment la formation et l’accompagnement personnalisé.

Tu peux nous expliquer un peu ce qu’est le community management ?

Il s’agit en fait d’un terme anglais pour parler de l’animation d’une communauté virtuelle. En tant que community manager, les entreprises font appel à mes services pour gérer et animer leurs réseaux sociaux. Le but de ce travail est de leur permettre de gagner en visibilité, de générer du trafic vers leur site internet, d’améliorer la notoriété de la marque, de conquérir de nouveaux clients, faire plus de ventes… De nos jours, il est vraiment très important pour une entreprise d’être présente sur les réseaux sociaux pour promouvoir son activité. Mais parfois elles ne savent pas comment s’y prendre ou n’ont pas le temps. C’est pour cette raison qu’elles font appel à mes services.

En quoi la rédaction web est-elle différente de la rédaction traditionnelle ?

Bonne question ! Écrire pour le Web n’est pas comme écrire un livre. Il faut garder en tête que l’article doit être intéressant et pertinent pour le lecteur. Mais que celui-ci doit également séduire les moteurs de recherche afin d’optimiser et améliorer le référencement naturel du site sur lequel l’article en question sera publié. Pour cela, il y a plusieurs petites règles à appliquer, qui ne sont présentes dans la rédaction traditionnelle. Un très bon rédacteur n’aura pas les compétences pour la partie optimisation SEO (c’est l’optimisation pour le référencement auprès des moteurs de recherche). Mon avantage est que je suis en mesure de faire du copywriting avec l’optimisation sur de nombreuses thématiques.

Pourquoi proposer en plus de la formation et de l’accompagnement ?

Au début, je n’y ai pas pensé. Mais on m’a demandé d’animer des afterworks d’entrepreneurs et j’y ai pris goût. On m’a également démarché pour former des entrepreneurs dans des chambres des métiers et de l’artisanat. De fil en aiguille, la formation a pris une grande place dans mon activité, j’ai même enseigné dans des écoles à des élèves de bac +3, formé des services marketing de grandes entreprises internationales… J’aime le fait de pouvoir échanger avec les personnes et leur apporter un service clés en main. Avec la formation, j’ai souvent une trame bien définie, mais je vais toujours plus loin pour faire du sur-mesure. C’est ce point justement que j’ai souhaité mettre en avant avec l’accompagnement personnalisé. Ça me permet d’accompagner pendant une plus longue période des entrepreneurs qui font face à une problématique. Je suis là pour les aider à passer au-dessus du mur auquel ils font face.

J’ai même ajouté une partie formation en ligne à mon site internet pour permettre aux femmes entrepreneures de se former où elles veulent et quand elles veulent, sur des techniques qui ont fait leurs preuves. J’ajoute régulièrement de nouvelles thématiques à l’Académie ComdeMom de manière à leur fournir toutes les clés d’un business qui marche.

Quels thèmes abordes-tu dans tes formations en ligne ?

Je partage l’ensemble de mes compétences avec des formations sur :

  • Les réseaux sociaux : comprendre et apprendre à s’en servir, les booster, améliorer son engagement…
  • La rédaction : les bases de la rédaction web, comment avoir un blog rentable…
  • Créer un site internet à moindre coût…

Comment se déroule un accompagnement personnalisé avec toi ?

Pour l’accompagnement, je fixe toujours un premier rendez-vous en visio d’environ 30 min. Ceci dans le but de faire connaissance, de découvrir le business de la personne, ses objectifs et ses problématiques. Ceci afin de savoir si je suis bien la personne qu’il lui faut et si je suis en mesure de l’aider. Car parfois le problème n’est pas technique, il peut s’avérer d’un problème d’ordre psychologique. Je pense notamment au syndrome de l’imposteur qui peut être la cause d’un business qui tourne au ralenti. Dans ce cas, je n’ai pas les compétences et je préfère être honnête. Par contre, si je détecte une problématique qui entre dans mes compétences, c’est avec plaisir que je débute l’accompagnement.

À l’issue du rendez-vous, j’adresse un questionnaire à la personne pour approfondir la situation et me permettre de faire un petit audit. Ensuite, nous fixons un second rendez-vous d’une heure cette fois-ci. Durant ce rendez-vous, je vais échanger avec ma cliente et répondre à ses questions, lui apporter les connaissances dont elle a besoin, la guider, la rassurer et l’accompagner dans les actions à mettre en place. J’assure ensuite un suivi à distance durant 30 jours. Il est possible de faire appel à mes services de manière ponctuelle ou sur une période plus longue. Je m’adapte vraiment aux besoins de l’entrepreneure pour qu’elle arrive à atteindre son objectif.

Eh bien, merci beaucoup, Aurore, pour cet échange, qui nous montre que même en étant maman de 4 enfants il est possible d’avoir une activité d’entrepreneure. Souhaites-tu ajouter une dernière chose ?

C’est moi qui te remercie de m’avoir laissé la chance de me présenter et de parler de mon métier que je vois comme une passion. Si je dois ajouter une dernière chose, c’est simplement de dire à toutes les femmes et mamans que si elles souhaitent devenir leur propre patron, elles ne doivent jamais cesser de croire en leur rêve. Elles doivent persévérer et se donner toutes les chances d’y arriver, car c’est possible. Même en 2021 dans le contexte actuel. Et si besoin, je suis là pour les accompagner 😉.

Lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.