Investir dans le vin pour diversifier ses placements

Si je vous demande à quoi vous pensez lorsque je vous dis « investir », vous allez me répondre à coup sûr: « investir dans l’immobilier » . Pour 9 français sur 10, l’immobilier est ce qu’il y a de mieux pour investir. Certes ce n’est pas faux mais il existe d’autres moyens.

Investir dans le vin, une opportunité mal connue.

Vous ne le savez peut-être pas mais il est possible d’investir dans le vin tout comme il est possible d’investir dans le marché de l’art.

Certains marchands d’art ont gagné des fortunes, je ne vous apprends rien en vous disant cela. C’est aussi le cas pour ceux qui investissent dans le vin.

Lorsque je parle d’investissement dans le vin, il faut bien comprendre que c’est des bouteilles de vin dont il s’agit et non pas d’achat de vignobles. La France regorge de Grands Crus comme les vins de Bordeaux (Margaux, Saint-Emilion, Château Lafite-Rothschild ou encore Sauternes), les vins de Bourgogne ( Côtes de Beaune, Côtes de Nuits), les vins de Champagne et chaque investisseur n’aura que l’embarras du choix pour placer son argent.

Investir dans le vin ça rapporte?

Il faut bien savoir qu’investir dans ce domaine est un placement de long terme (20 à 50 ans parfois). Durant toutes ces années où vous aurez ces vins en cave, ceux-ci prendront une certaine valeur et il sera possible de les revendre bien plus chers ensuite.

Selon le site Cavissima, les rendements de ce placement sont de l’ordre de 4 à 8 % par an ce qui est plutôt pas mal en comparaison avec d’autres placements.

Dans un article de L’express que j’avais lu récemment, on pouvait lire qu’une bouteille de Lafite Rothschild 1982 s’est vendue aux enchères à 490 dollars et a été revendue en 2009 à 2586 dollars soit une plus-value de 2096 dollars. Certes des cas comme celui-ci sont rares mais existent.

Oui mais, moi je n’y connais rien en vin…

A vrai dire, moi non plus. Je suis incapable de faire la différence entre tel et tel vin. Alors seuls les initiés peuvent se lancer dans cet investissement? Non, car des sites comme Cavissima ou Patriwine vous accompagnent et vous conseillent des achats. Bien sur si vous n’y connaissez rien, il faut passer par un intermédiaire qui vous aidera et qui prendra sa commission au passage. Mais payer un intermédiaire est un bon moyen de lutter contre les arnaques car oui même dans le vin il y a des arnaques et même des contrefaçons.

Investir dans le vin
Investir dans le vin

Pour vous lancer, il suffit de créer un compte gratuitement sur les sites dont je viens de parler et de se laisser guider. C’est à vous ensuite de prendre la décision d’acheter ou pas ce qu’on vous propose. Faites bien attention, car ces placements sont sur du moyen terme (au moins 4 ans) ou long terme (plus de 20 ans) et si vous voulez revendre aussitôt après votre achat, vous y laisserez des plumes. C’est pourquoi, il ne faut pas investir toutes vos billes dans le vin. Investir 5% de son patrimoine est recommandé car on ne le dira jamais assez: « On ne met pas tous ses œufs dans le même panier ».

A noter que vous pouvez investir également par le biais d’un fonds même si ce n’est pas très conseillé. Dans ce cas, vous n’avez qu’à mettre de l’argent et le fonds s’occupera de tout. Les fonds d’investissements dans le vin sont rares et pas toujours à la hauteur.

Si après avoir lu cet article, vous pensez que cet investissement n’est pas pour vous, ce n’est pas un problème. J’ai proposé d’autres solutions pour investir et gagner de l’argent comme acheter une place de parking ou  placer ses économies à la bourse par exemple. Profitez-en pour faire un petit tour sur mon blog.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.