Passer à l’action avec Focus Booster

Dans cet article, je souhaite vous faire partager un outil découvert récemment qui me permet d’augmenter ma productivité.

Comme vous pouvez le constater, je n’ai pas été très actif sur ce blog ces dernières semaines. Ceci est principalement dû au fait que je me consacre à d’autres objectifs, tels que créer un nouveau projet internet de coaching spécialisé, ou encore faire régulièrement du sport.

Comment passer à l’action

Je découvert récemment le livre « The Kaizen Way ». Si vous connaissez cette approche, vous savez que pour mettre en place une nouvelle habitude, il est important de commencer par des actions courtes pour ne pas se démotiver immédiatement, et ensuite augmenter l’intensité de l’activité progressivement.

Par exemple, si vous souhaitez faire de la méditation, vous pouvez commencer par 1 minute par jour. Même si vous êtes complètement débordé, il est possible de trouver 1 minute dans la journée.

En parcourant cette méthode, je me suis aussi intéressé à la méthode Pomodoro qui incite à se concentrer sur des tâches courtes, de 25 minutes, entrecoupées de pauses. Plutôt que de croire qu’on va pouvoir travailler 4 heures d’affilées sur un sujet sans faire de pause, et au final ne rien faire parce qu’on est découragé devant l’ampleur de la tâche, on se lance sur une tâche pendant 25 minutes en évitant toutes déconcentration.

Un outil de concentration simple et efficace

Pour appliquer cette méthode, il y a plusieurs moyens. J’avais investi dans un minuteur de cuisine, mais je ne l’ai pas utilisé, en particulier par crainte des réactions des collègues au travail avec le bruit de fin.

Finalement, j’ai trouvé un logiciel qui est simple: Focus Booster. Après l’installation à partir du site, un bandeau noir se lance en avant-plan de vos autres logiciels. Il y a juste à lancer le timer, et c’est parti pour 25 minutes. A la fin des 25 minutes, un autre timer de 5 minutes se lance pour faire une pause.

Personnellement, cela m’aide à me concentrer sur des tâches qui m’intéressent, mais dont je n’ai pas encore le réflexe de les faire tous les jours. Cela peut être tenir à jour un journal, ou écrire un article. Actuellement, j’utilise cet outil pour rédiger cet article.

Dans un prochain article, je vous partagerai plus de conseils pour être plus efficace, recueillis auprès d’un expert sur le sujet.

Quels outils utilisez-vous pour être efficace devant votre ordinateur ?

Partagez-les avec un commentaire sous cet article.

Vous n’aimez pas le report (reporting) ?

Le report est vraiment un parmi les obstacles qu’on rencontre souvent quand on travaille sur un projet ou la réalisation d’un de nos objectifs. Alors comment faire pour reporter le report ?

Peut-être avant de chercher des astuces pour le contourner, la première chose à se demander est :

Pourquoi on reporte cette tâche ou ce projet qu’on doit faire ?

Une fois cette question est répondue, tu te demandes : « Et qu’est-ce que je vais faire dans ce cas ? »

Un exemple concret :

Pourquoi ? Réponse : Je suis distrait tout le temps.

Comment contourner cette distraction ? Réponse : Se concentrer sur mon projet en supprimant toute source de distraction : couper mon téléphone, bloquer les notifications qui s’affiche à chaque fois que je reçois un email, débrancher le modem pour ne pas tenter de faire un tour sur Facebook toutes les deux minutes.

Ces deux questions sont déjà un bon début pour vous mettre sur les rails à nouveau.

Quelles techniques pour combattre le report ?

Une fois qu’on a répondu aux 2 questions « Pourquoi ? et comment ? », on peut également utiliser des techniques pour combattre le report.

Souvent, quand on est devant un grand projet, on ne sait pas d’où commencer. Alors, divisez la tâche que vous reportez depuis longtemps en plusieurs petites tâches, et commencez par une qui soit simple.

Utilisez le système des récompenses pour vous motiver. Promettez-vous une récompense à chaque vous vous achevez un projet (ou se priver de quelque chose jusqu’à ce que vous finissiez votre projet, ça marche aussi)

Rendez-vous dans un environnement où vous vous concentrez bien.

Rappelez-vous des bénéfices que vous allez en tirer après avoir finir un tel projet, mais aussi des conséquences négatives dans le cas où vous ne le terminez pas.

Si vous n’avez pas l’envie de travailler sur un projet, mais qui est quand même urgent à traiter dans les plus brefs délais, commencez à y travailler juste pendant 7 minutes. Puis vous faîtes une pause, et vous refaites l’opération. Parfois, vous finissez par travailler plus longtemps que les sept minutes, et c’est le but. Dans tous les cas, vous avancez dans votre projet avec cette méthode simple 🙂

On peut dire que tous les causes de report sont liées au manque de motivation, c’est pour ça que je parlerai de cette notion dans d’autres articles.

Et vous, qu’est-ce que vous avez trouvé comme réponse quand vous vous êtes demandé la raison qui vous pousse à reporter ? distraction, vous n’aimez pas ce que vous êtes en train de faire, vous ne savez pas par où commencer, …) ? Et qu’est-ce que vous comptez faire pour la contourner ?

Répondez dans l’espace des commentaires ci-dessous.